Aujourd'hui la médecine est déjà développée très largement et elle sait comment soigner la plupart de graves maladies. Mais hélas, il y a encore plusieurs maladies pour lesquelles on n'a pas encore inventé de remède.

C'est très difficile à décider si on pourrait dire à quelqu'un qui est atteint d'une grave maladie que sa situation est désespérée. La famille d'un malade tente parfois de cacher la vérité, mais il arrive que cela est impossible. Ce personne voit souvent que ses proches ne sont pas francs avec elle et que quelque chose a changé dans leur comportement. Cette situation est très embarrassante aussi pour le malade que pour sa famille. La famille ne veut pas faire perdre l'espoir à ce malade, elle souvent ne croit pas elle-même qu'on ne puisse pas le sauver.

Dire la verité, ce n'est pas pas toujours bon. On risque que après une mauvaise nouvelle, le malade peut désespérer. Tout le monde est mortel et chacun le sait, mais une telle information est toujours surprenante.

Selon moi, on doit dire la vérité à quelqu'un qui est atteint d'une grave maladie. Moi, si j'étais très malade, je voudrais savoir tout. Je pense que quelqu'un qui sait qu'il ne peut pas être soigné, peut se préparer à son décès et se réconcilier avec sa situation. C'est très triste, mais les proches ne peuvent plus faire que etourer une telle personne de soins et de cordialité.

Selon moi, c'est aussi l'espoir qui est très nécessaire en cas d'une grave maladie. Il arrive que quelqu'un très malade batte sa maladie. Je pense qu'il ne faut jamais perdre de l'espoir.